SAINT MEDARD EN FOREZ

LOIRE 42330 : INFORMATIONS LOCALES

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Agrandir le texte
  • Taille par défaut
  • Rapetisser le texte

Quand Quiproquo fait son cinéma

Imprimer PDF

Ils rêvent de jouer avec Gérard Depardieu, Alain Delon ou avec leur ami Dany Boon, le Ch’ti… mais ce samedi 1er juin, la troupe de théâtre Quiproquo a joué devant leurs parents, grands-parents et amis, tous venus les encourager à la salle d’animation.

Tout a commencé par la troupe d’adolescents où huit jeunes ont fait partager leur envie de faire du cinéma et pourquoi pas d’ailleurs avec leur pièce intitulée « Silence, on tourne », écrite par Yvette Chollet, fondatrice de la troupe, sans oublier Chloé Briollet, leur professeur. Et quand sont arrivées les drôles de dames, Harry Potter, Charlie Chaplin et Jules César n’avaient qu’à bien se tenir.

Seule la troupe d’enfants de Quiproquo n’était pas impressionnée et c’est même en chantant qu’ils sont montés sur scène, pour nous emmener à "Continville". Du chat perdu de la Mère Michel au « Clair de lune », les enfants les trouvent un peu ringardes ces comptines et préfèrent alors la nouvelle version : « Au clair de lune, mon ami Pierrot, prête-moi ton portable, je vais t’écrire un texto », l’occasion de donner l’information du Petit Prince qui m’a dit : « Puisque c’est ainsi, la troupe Quiproquo reviendra l’année prochaine ».

20130603-Troupe-Theatre-Quiproquo-Adolescents

Les Gaulois étaient sur la commune ce samedi 1er juin grâce à la troupe de théâtre Quiproquo adolescents.

20130603-Troupe-Theatre-Quiproquo-Comptines

La troupe Quiproquo enfants nous a fait partager des comptines de notre enfance.

Météo

MeteoCiel

Meteo-France

Copyright

Copyright © 2019 Saint Médard en Forez (LOIRE : 42330) : Informations locales, actualités, presse, .... Tous droits réservés. Designed by JoomlArt.com. Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.

En ligne...

Nous avons 59 invités en ligne
Vous êtes ici : Vie locale Articles de presse Quand Quiproquo fait son cinéma